Votre chéchia a changé de couleur ?

Blanchir sa chachia, nous avons enfin LA solution idéale !

Aïe Aïe Aïe, aujourd’hui nous allons aborder un sujet qui a toute son importance, comment blanchir sa chachia ! Vous avez été nombreux à nous solliciter pour trouver LA solution à ce sérieux problème. Oui, car bon nombre d’amateurs de couvre-chefs faits main se heurtent tôt ou tard à cette déconvenue. Il est bien loin le temps où votre chachia était parfaitement blanche. Maintenant, on ne va pas se mentir, elle a plutôt pris une couleur grisâtre, voire jaunâtre, au fil du temps. Votre bonnet et votre turban sont dans le même état ? Malgré les lavages, rien ne change. Pas de panique, chez ma-chachia.com nous avons LA solution à votre problème !

Blanchir sa chachia facilement, c’est possible

Au départ, vous pensiez que votre chachia pouvait retrouver sa couleur blanche facilement, mais il n’en est rien. Vous faites peut-être partie de ceux qui ont d’abord opté pour la javel, une catastrophe ! Elle abîme, de manière irréversible, les fibres de votre chachia. Le mal est fait, en plus de cela, la javel a plutôt tendance à jaunir votre précieux couvre-chef.

D’autres ont choisi d’utiliser les célèbres poudres blanchissantes et détachantes du commerce. Sur le papier, elles nous vendent du rêve ! En réalité, l’effet blanc tant attendu n’est pas étincelant. Même en faisant tremper votre couvre-chef un certain temps, rien n’y fait. Oui, vous venez d’acheter un énième produit du commerce, polluant et peu concluant. Vous avez épuisé toutes les options, ou presque ! Il est peut-être temps d’utiliser le percarbonate de soude ?

Le percarbonate de soude, qu’est-ce que c’est ?

En quelques mots, le percarbonate de soude (ou de sodium) est un super nettoyant ménager. Concrètement, il s’agit d’un complexe alliant le carbonate de sodium ( cristaux de soude ) avec du peroxyde d’hydrogène.

En effet, il est également appelé “ eau oxygénée solide ”. Il est l’ingrédient actif de nombreux produits ménagers, et remplace souvent la javel, peu écologique.

Indispensable pour un ménage économique, il a plus d’un atout, car il est notamment :

  • dégraissant
  • nettoyant
  • décrassant
  • purifiant
  • désodorisant
  • détachant et
  • blanchissant !

Le percarbonate de soude élimine efficacement les tâches comme le café, le gras ou encore l’herbe, par exemple. Au contact de l’eau, il redonne de l’éclat au linge blanc jaunissant et grisonnant. C’est son action blanchissante qui nous intéresse pour blanchir sa chachia facilement.

Pour découvrir nos chachias, c’est par ici !

En pratique, comment blanchir sa chachia ?

blanchir sa chachia chéchia jaune comment blanchir

Le percarbonate de soude est un actif plus efficace à moindre dose que les sels détachants et autres blanchissants oxygénés vendus dans le commerce. Il ne doit pas être confondu avec le bicarbonate de soude. En effet, son PH est plus élevé que ce dernier, il a donc tendance à irriter davantage la peau. En pratique, vous pouvez l’utiliser ainsi :

  1. Dans un récipient, mélangez 3 cuillères à café de percarbonate de soude dans 1 litre d’eau chaude.
  2. Laissez tremper votre couvre-chef une bonne heure dans votre préparation.
  3. Rincez ensuite abondamment votre chachia, puis laver comme à votre habitude en machine.

Tout savoir sur ce fabuleux détachant naturel

A froid, le percarbonate de soude est peu efficace et plus lent à agir. Afin de profiter pleinement de ses propriétés, il est conseillé d’en tirer profit dès 40 degrés, idéalement 60 degrés.

Lorsque votre préparation est prête, vous devez l’utiliser dans les plus brefs délais. En effet, une fois dissout dans l’eau, le percarbonate de soude perd peu à peu son pouvoir actif.

Le percarbonate de soude se trouve facilement en grandes surfaces, dans les magasins de bricolage et sur internet chez certains sites spécialisés.

Aficionados de couvre-chefs, maintenant vous connaissez LE secret pour blanchir sa chachia efficacement !

Cet article pourrait aussi te plaire : https://www.ma-chachia.com/le-bonnet-dit-cabral-noms-origine/.

Laisser un commentaire